SINCERYGUINEE.COM
Vous Informer est notre seul métier

Lutte contre les MGF/E: Les leaders religieux s’impliquent à travers un guide de sermon

0

Le siège du réseau Convergence des jeunes et leaders pour la paix et la démocratie (COJELPAID), a servi de cadre ce samedi 3 mars, à la validation d’un guide de sermons destiné à sensibiliser contre les mutilations génitales féminines. Cette rencontre qui s’inscrit dans le cadre du projet ‘’ Synergie d’action des acteurs contre les MGF/E en Guinée’’, a réuni les membres de l’Association des leaders religieux de Guinée.

A travers ce guide,  les leaders religieux entendent s’impliquer dans la lutte contre les mutilations génitales féminines et excision. Financée par le Fond mondial pour les femmes sous la coordination du réseau COJELPAID, cette activité a pour objectif de promouvoir l’abandon des mutilations génitales féminines en République de Guinée à travers un guide de sermon susceptible d’être utilisé lors des prêches  dans les lieux de cultes.

Au cours de cette rencontre, les participants ont identifié et échangé sur les hadiths qui ont fait cas de cette pratique et de ses inconvenants. Selon le président de l’Association des leaders religieux, l’excision n’est pas un acte religieux, mais plutôt une tradition qui a perduré dans le temps à travers les sociétés. « Dire que c’est un acte religieux, c’est ce qui fait que les gens accordent beaucoup d’importance à cette pratique. Donc notre objectif est démontrer son côté néfaste afin que les cessent cette pratique », a ajouté Bourama Bamba Sidy Camara.

Mais en dépit de ces multiples dispositions et efforts, la lutte contre les MGF/E est loin d’être effective  en Guinée. Pour  Mariam Barry, il faut plutôt mettre l’accent sur l’application de la loi en la matière. Selon elle, les discours et autres actions d’information et de sensibilisation doivent être soutenus par des poursuites contre ceux qui s’évertuent encore à faire cette pratique. « En ce qui nous concerne, il faut dépasser les discours pour laisser place à la loi. Nous sommes donc appelés à veiller au respect de la loi contre ceux qui continuent de faire cette pratique. L’excision n’a aucun avantage pour la vie de la femme », a-t-elle signifié.

Il faut noter que cet atelier de validation du guide du sermon fait partie de la panoplie d’activités que compose ce projet. Lancé depuis novembre 2017, ce projet à commencé par la formation des jeunes pouvant assurer la veille et la sensibilisation à la base et au niveau de leurs structures d’origine avant de continué par l’élaboration et la validation du guide de sermon et une série de plaidoyer auprès des responsables de médias afin de mieux développer ce sujets au niveau de leurs organes respectifs. Il s’achève ainsi à travers la projection d’un film à l’attention des groupes cibles, notamment les jeunes filles et les femmes. Une manière de renforcer une fois de plus, la compréhension des populations sur les conséquence des MGF/E en Guinée.

Aguibou Bell

 

Leave A Reply

Your email address will not be published.