SINCERYGUINEE.COM
Vous Informer est notre seul métier

Lutte contre les propos haineux : le réseau Cojelpaid apporte son soutien au ministre Gassama

0

Le réseau Convergence des jeunes et leaders pour la paix et la démocratie (COJELPAID), a rendu une visite de courtoisie au ministre de l’unité et de la citoyenneté ce mercredi 14 février. Objectif, apporter son soutien à son initiative d’aller en guerre contre les comportements et propos qui troublent la quiétude sociale en République de Guinée.
Le ministre de l’unité et de la citoyenneté n’entend plus se limiter aux simples déclarations ou de critiques face aux propos de nature à compromettre la quiétude nationale. Les crises que connais la Guinée depuis le lendemain du scrutin du 4 février, le ministre Gassama n’a eu d’autres choix que de mettre en place un dispositif de surveillance, d’interpellation de tout acteurs qui tiendra désormais des propos haineux qui appel à la violence. Une démarche qui n’a pas laissé indifférent le réseau Cojelpaid, et qui n’a d’ailleurs pas tarder d’apporter son soutien au ministre.
Indiquant que cette démarche converge avec leur dernière déclaration sur la situation postélectorale et la grève d’un groupe de syndicats des enseignants, les responsables ont surtout fustigé l’inaction du gouvernement avant de féliciter le ministre pour cette initiative ‘’courageux’’. En tant force de veille et de veille, d’alerte et de proposition, ils estiment que cette démarche du ministre cadre effectivement avec les missions de la société civile. « Nous sommes venus vous exprimer de vive voix, notre soutien et notre disposition à vous accompagner de cette courageuse initiative qui vise à renforcer le climat de cohésion national dans le pays. Les séries de rencontre que vous avez fait au niveau des partis politique devrait être, il faut le reconnaitre, une des actions de la société civile en temps normal », ont-t-ils déclaré.
En réponse, le ministre Khalifa Gassama Diaby, a appelé le réseau Cojelpaid à renforcer sa communication sur la quiétude et la non-violence au niveau des jeunes. Pour le ministre, la violence et l’impunité ont pris de l’ampleur en Guinée. Fustigeant les propos et déclaration certains acteurs politiques, Gassama estime qu’il faut désormais prendre le taureau par les corne afin d’éviter l’irréparable en Guinée. « Je voudrais simplement dire c’est un honneur de venir nous exprimer votre soutien. Mais ressorte de cette démarche, c’est votre attachement à ce pays. Il faut qu’on soit en mesure de respecter la liberté politique des gens, mais à faire en sorte qu’elle ne remette pas en cause notre volonté de vivre ensemble. Et nous devons être en mesure de combattre le dynamisme du sentimentalisme politique », a-t-il ajouté.
Par ailleurs, cette rencontre a été l’occasion pour le ministre Gassama d’expliqué les démarche qu’il a entamé dans ce sens, notamment en terme de mise en place de pool d’avocats pour la défense des victimes du 12 février et de ceux du drame de Kalinko.
Diallo Diallo

Leave A Reply

Your email address will not be published.