SINCERYGUINEE.COM
Vous Informer est notre seul métier

Accord de suspension de la grève : Aboubacar Soumah parle des garanties

0

Le secrétaire général du Syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG), ne doute point de ’application des points de revendication consignés dans le protocole d’accord. C’est du moins, l’impression qu’il a laissé entendre au lendemain de la cérémonie de signature dudit protocole.

Est-ce que cette décision prise vient de toute la base?

Aboubacar Soumah : Je n’aie pas pu échanger avec toute la base. Mais compte-ténu du fait que nos objectifs étaient atteints, il était question de faire appel aux bureaux communaux, à cause de la manifestation de l’opposition. Nous leur avons présenté les résultats et ils l’on approuvé.

Quelles sont les garanties que vous avez obtenues au niveau du gouvernement pour accéder aux propositions qui vous ont été faites ?

Ce qui nous a rassurer, c’est l’intégrité et à l’engagement des personnes désignées par le gouvernement. Tibou Camara, le ministre Khalifa Gassama Diaby et le médiateur Mohamed Said Fofana sont des personnalités auxquelles nous avons une grande confiance. On n’a eut confiance à ces personnalités qui nous ont rassuré que ça ne sera pas comme par le passé. Toute disposition qui serait prise les engageants et ils sont prêts à les faire respecter. C’est ainsi que nous avons pris la responsabilité de signer et d’attendre.

Quel est votre sentiment par rapport au Président Condé ?            

Mes sentiments, c’est du fait que le Président Condé ait accédé à nos revendications. Nous estimons que c’est lui qui a donné des instructions à ses émissaires de signer ce document. Nous sommes donc sûrs qu’il va respecter ses engagements. C’est ainsi que nous nous sommes inscrit dans cette logique en signant ce protocole.

Propos transcrits par Diallo Diallo

 

Leave A Reply

Your email address will not be published.