SINCERYGUINEE.COM
Vous Informer est notre seul métier

Siège du RPG: Mohamed Diané répond à Malick Sankhon

0

Apparemment les propos de Malick Sanckon concernant la mobilisation d’un groupe d’auto-défense continu de faire polémique. Lors de l’assemblée hebdomadaire du RPG, le ministre de la défense, Mohamed Diané, est monté au créneau pour s’insurger contre l’existence d’une quelconque force d’auto défense en débord de l’armée nationale.

Comme du berger à la bergère, Mohamed Diané n’est pas passé par quatre chemins pour clarifier un certain nombre de point concernant la défense nationale. Devant militants et sympathisants du parti au pouvoir, le ministre d’Etat à la défense a déclaré que la Guinée n’acceptera jamais la création de milices privées.  « La Guinée, sous la magistrature du président Alpha Condé, a engagé un vaste programme de réforme des Forces de défense et de sécurité salué par tous. Ce sont nos Forces de défense républicaines et elles seules qui assurent la sécurité des personnes et de leurs biens sur toute l’étendue du territoire national», a-t-il déclaré.

Même s’il n’a pas directement nommé quelqu’un, mais tout porte à croire qu’il faisait référence aux propos de Malick Sankhon, ténus lors de l’assemblée hebdomadaire du RPG le 17 octobre, qui affirmait avoir  mobilisé plus de 250 jeunes pour répondre à toutes provocations. Pour le ministre la Guinée encore moins le RPG ne doit tolérer la création de milices d’autodéfense sous quelque forme que ce soit. « Il faut donc éviter certaines interprétations de certains propos de certains de nos camarades. Nous sommes tous ici présents, d’accord là-dessus : nous avons l’obligation de sauvegarder nos acquis démocratiques à travers la consolidation de notre Etat de droit », a-t-il réitéré.

Malgré son militantisme, Mohamed Diané s’est exprimé en véritable commis de l’Etat. Regrettant ces déclarations qui violent les principes du parti du parti avant d’affirmer son engagement à bâtir une nation basée sur le respect des lois de la république. « Nul ne saurait freiner cet élan de notre gouvernement. Restons donc mobilisés et déterminés dans la réalisation du programme de société de notre grand parti, sous la conduite de notre président, le Pr. Alpha Condé », a-t-il renchérie.

Fatou Kanté

Leave A Reply

Your email address will not be published.