SINCERYGUINEE.COM
Vous Informer est notre seul métier

Guinée : Ouverture de la 13ème conférence des jeunes sur le climat (COY13-Guinée)

0

Le mardi 10 octobre, s’est tenue à Conakry, l’ouverture de la 13ème conférence des jeunes sur le climat (COY13-locale). Organisée pour la première fois en Guinée, cette rencontre a mobilisé environs 250 jeunes des organisations de la société civile, des universités privées e publiques et des milieux sociaux professionnels.

La Guinée comme plusieurs pays du monde, subit les effets des changements climatiques par l’avancée du désert, la perte de la biodiversité endémique. Conscients des limites en terme de modèle de société peu respectueuse des normes environnementales, le Réseau national de la société civile pour l’environnement e le développes durable (RENASCEDD), s’est engagé à faire valoir les propositions des jeunes dans les documents de présentation de la Guinée à la conférence des parties sur le climat. D’où l’objectif de cette Conférence des jeunes sur le climat (COY13) qui vise à amener l’ensemble des acteurs concernés à plus d’engagement sur les changements climatiques.

Dans son mot de bienvenu, Sékou Amadou Diakité, coordinateur du RENACED a expliqué que la Guinée est sans cesse confrontée à la dégradation de son climat, à travers l’exploitation  de ses potentialités minières, énergétiques, agricoles, halieutiques et touristiques. Une situation préoccupante qui, selon lui, nécessite des actions dont les solutions seront des propositions durables pour sauvegarder la gestion du patrimoine environnemental commun.

Cette conférence placée sous l’égide du Président de la république, a pour hème, les jeunes face aux défis des changements climaciques. Mais pour Sékou Amadou Diakité, l’organisation de cette conférence revêt plusieurs enjeux pour Guinée, notamment à cause de son leadership dans l’Union africaine.

Pour sa par, le directeur général du Centre d’étude et de recherche environnementale (CERE), Sékou Moussa Keïta a mis l’accent sur le paysage guinéen. «Si nous voyageons de Conakry à Nzérékoré, pour celui qui a 40 ans, il sait que nous sommes en train de couper la branche sur laquelle nous sommes assis. A l’école primaire, nous on sortait pour aller à l’école missionnaire pour cueillir les fruits mais aujourd’hui pour avoir un fruit, il faut aller au moins 5 KM par ce que tout est coupé et tout est brûlé », a-t-il dénoncé.

Durant trois jours, les participants échangeront sur plus de dix thématiques liées à l’environnement. Les  recommandations issues de ces journées concertation seront consignées dans un document qui sera officiellement remis au Président de la République, pour servir de base pendant les négociations à la COP23 à Bonn en Allemagne.

Mouctar Kalan Diallo

 

Leave A Reply

Your email address will not be published.