SINCERYGUINEE.COM
Vous Informer est notre seul métier

Interdiction de la marche du 4 octobre : Vers un effrontément entre forces de l’ordre et manifestants

0

La demande de manifester de l’opposition républicaine du 4 octobre sur l’autoroute Fidel Castro n’a pas été autorisé. C’est du moins l’annonce faite le gouverneur de la ville de Conakry à quelques heures de cette autre  sortir des leaders opposés au régime condé.

Apparemment les incessantes manifestations de l’opposition semblent être de trop pour le pouvoir. Le gouverneur de la ville de Conakry n’a pas donné suite favorable à la requête de manifestation de l’opposition républicaine qui était pourtant prévue sur l’axe autoroute le 4 octobre.

Le patron de la ville de Conakry, Mathurin Bangoura, justifie sa décision par les impacts que produisent ces manifestations sur les activités et le quotidien des populations. Bien qu’elles soient un droit reconnu par la constitution guinéenne, le gouverneur estime que l’opposition en a fait de trop de ses manifestations qui enregistrent parfois des blessés et des pertes en vie humaine.

Mais apparemment cette décision ne semble tomber dans de bonnes oreilles au niveau de l’opposition républicaine. Car Cellou et ses alliés ont décidé de maintenir leur mot d’ordre de manifestation et sur l’axe préalablement définie. Ces leaders sont déterminés à battre le pavé pour dénoncer l’usage d’armes à feu par les forces de l’ordre pendant les manifestations, ainsi que le laxisme du gouvernement à traduire les coupables devant la loi.

Face à cette situation, la journée du mercredi risque de connaitre des   tensions et affrontement entre forces de l’ordre et manifestant. Puisque le lieutenant colonel Ansoumane Baffoé Camara a décidé de faire appliquer la décision du gouverneur.

Diallo Diallo

Leave A Reply

Your email address will not be published.