SINCERYGUINEE.COM
Vous Informer est notre seul métier

Célébration de l’indépendance de la Guinée : De nombreux appels à l’unité nationale

0

La célébration de la fête anniversaire du 2 octobre 1958 se tient dans un contexte de crise sociopolitique du pays. La préservation de la paix, le développement, la promotion de la citoyenneté, la quiétude nationale, mais aussi la liberté pour tous, sont entre autre des maitres mots qui ont marqué les messages de plusieurs personnalités invités à cette cérémonie, notamment, les membres du gouvernement.

L’actualité nationale reste dominée par une crise politique qui ne dit pas son nom. Pouvoir et opposition sont à couteau tiré à cause de la non-application des accords du 12 octobre 2016. Une situation qui affecte la quiétude nationale et qui met parfois en mal, des communautés d’une même nation. C’est pourquoi au cours de cette cérémonie de dépôt de la gerbe de fleures, plusieurs membres du gouvernement ont focalisé leur messages dans le sens du renforcement de l’unité nationale et à la paix, gages de tout développement.

Pour le ministre de l’unité nationale et de la citoyenneté, C’est une fierté collective pour tout le peuple de Guinée de célébrer cette fête du 2 octobre. Appelant à considéré cette notion d’indépendance, Khalifa Gassama Djaby a indiqué que c’est l’occasion de donner un sens à la  liberté pour tout le monde. « Si nous devons tirer la leçon des combattants de la liberté de l’indépendance, c’est la leçon de la liberté. Cette liberté qui était valable hier, doit l’être pour aujourd’hui, la justice également. Il faut que nous nous battions sur le plan interne pour que ce que nous avons fait pour avoir notre indépendance hier, nous puissions le faire pour chaque guinéen pour que nous soyons libres, justes, fraternels et solidaires entre nous pour être fiers de cette indépendance», a-t-il déclaré.

Ancien membre du régime défunt, général Facinet Touré fait actuellement office de médiateur de la République de Guinée. Mais en dépit de sa position importante dans le cadre de la recherche des voies et moyens pour la préservation de la paix, il reconnait que les guinéens perdent progressivement la notion de l’unité nationale. « Nos parents étaient unis, ils avaient le sens de l’humanité, le respect de la parole donnée, mais aujourd’hui qu’est-ce nous avons de tout ça ? Nous n’avons pas été de bons héritiers pour nos devanciers», regrette-t-il, ajoutant par ailleurs la nécessité à jamais de renforcer les acquis de l’indépendance.

Exprimant sa joie pour ce jour anniversaire de la Guinée, Assiatou Baldé, ministre de l’environnement, estime que si l’indépendance politique est acquise, il reste aussi celle économique dont il faut atteindre à tous pris. « Nos devanciers nous ont donnés l’indépendance politique. Maintenant il faut qu’on se batte et c’est ce que nous sommes en train de faire pour avoir l’indépendance économique. En matière de développement, il n’y a pas de risque zéro », a-t-elle déclaré.

Aguibou Bell

 

Leave A Reply

Your email address will not be published.